Nicolas Duvivier - DA/UX/UI Designer

WordPress 5 est disponible !

Ce 6 décembre 2018 est le jour de la sortie de WordPress 5.0, et c’est une mise à jour particulièrement importante.

Il révolutionne la manière de gérer les contenus avec une approche basée sur des blocs grâce au nouvel éditeur Gutenberg.

Note préalable : comme pour toute nouvelle version de WordPress, je vous recommande de sauvegarder votre site avant de sauter le pas et de tester cette mise à jour sur un clone pour vérifier que votre thème et vos extensions se comportent correctement.

Quoi de neuf ?

C’est la première chose qui saute aux yeux : Gutenberg apporte une modularité qui manquait à l’éditeur classique (toujours disponible et largement supporté).

Les principaux composants de pages sont désormais utilisables sous la forme de blocs indépendants et modulaires que l’on peut facilement réorganiser par glisser-déposer.

On retrouve les principaux éléments sémantiques (titres, paragraphes, listes, citations, images…) mais également des outils inédits de mise en page (création de colonnes)

Pourquoi ces changements ?

WordPress a beau être l’outil de création leader depuis de nombreuses années, il subit la concurrence d’autres plateformes plus modernes à une époque où les contenus riches sont rois (galeries d’images, vidéos, sons, issus de réseaux sociaux…).

Ces contenus enrichis demandaient à l’utilisateur une certaine compréhension technique (shortcodes, html…) et l’éditeur classique n’offrait pas un aperçu précis de la page alors qu’en parallèle se développaient des constructeurs de pages toujours plus puissants (Elementor, pour ne citer que lui).

Sans rentrer dans l’ensemble des nouveautés (ou des soucis et des désaccords qui ont précédé son déploiement), Gutenberg va désormais permettre aux éditeurs de site une plus grande souplesse et une plus grande richesse.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Tweeter
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest